Mes résultats d’analyse, mon bilan sanguin, c’est du chinois !

Le GIMI explore avec vous aujourd’hui, LE FER dans votre bilan sanguin.
Une anomalie le concernant peut être liée à une maladie chronique inflammatoire.
.
Quels signes peuvent vous alerter ?
Parfois une petite baisse en FER n’aura pas de conséquences.
Une carence plus importante : fatigue et des palpitations cardiaques.
carence plus sévère : l’anémie, accompagnée d’une réduction des capacités physiques et intellectuelles ainsi qu’une diminution de la résistance aux infections.
Certaines personnes concernées par une myosite chronique vont devoir prendre un traitement spécifique.
.
Des explications :
Le FER est un oligo-élément, indispensable pour apporter de l’oxygène et pour synthétiser de l’ADN ou autres réactions enzymatiques.
La FERRITINE est une protéine qui permet à l’organisme de stocker des réserves en fer à l’intérieur des cellules. Elle est présente dans le sang, le foie, la rate et la moëlle osseuse.
Quand votre fer sérique est bas et que votre ferritine est normale, il n’y a pas lieu de vous inquiéter. Par contre si votre ferritine a tendance à chuter également, vous vivez “sur vos réserves“ et il faut donc être vigilant. C’est pour cette raison que le taux de ferritine est plus significatif que celui du fer.
Un dosage complexe à comprendre au vu de cette publication : https://bit.ly/3JasOjM
Demandez des explications à votre spécialiste ou à votre généraliste !
Contribuez avec votre témoignage dans les commentaires ou anonyme par mp sur facebook , si vous le souhaitez, pour que cet article reste permanent sur notre blog et montre comment les patients/myosites sont concernés.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire à