Myosite/mes-analyses : l’aldolase

L’augmentation de la Créatine Phosphokinase (CPK) dans le sang est souvent associée à une myopathie inflammatoire. Une étude publiée début novembre souligne l’importance de mesurer également le taux d’aldolase. Pourquoi ?

 

Dans cette étude, 34 patients atteints de myopathies acquises diverses (dont 8 atteints de dermatomyosite) ont présenté un taux de CPK normal mais une élévation du niveau d’aldolase dans le sang.

 

Doser à la fois la CPK et l’aldolase permettrait donc de préciser la suspicion de myopathie par rapport au dosage de la CPK seule.

 

Néanmoins, ces conclusions ont été faites à partir de l’observation d’un petit groupe de patients, il est donc nécessaire de les préciser dans une étude plus large.

 

Bon à savoir : l’aldolase est une enzyme qui intervient principalement dans la transformation du glucose en énergie.

 

Lien vers la publication : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/37922500/

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire à