Brèves scientifiques de l’AFM-Téléthon

Myosites : la part de la génétique se précise : Une petite part de génétique contribuerait à l’apparition d’une myosite, même si on ne parle pas de maladies héréditaires. Article   Dermatomyosite réfractaire : un essai à succès pour le tofacitinib : Le tofacitinib a montré son efficacité dans un essai pilote mené aux Etats-Unis […]

Lire la suite

Amandine : la dermatomyosite foudroyante de sa maman.

Nous vous restituons le témoignage éprouvant d’Amandine face à la dermatomyosite aiguë qui a terrassé sa maman au mois de mai dernier. Dans de rare cas, la première poussée inflammatoire peut être si importante qu’elle peut mettre le pronostic vital en jeu. Toutes nos pensées à Amandine et à sa famille dans cette épreuve. « A […]

Lire la suite

Diane B : à 22 ans, la dermatomyosite se déclare. Un vrai combat commence !

Plusieurs d’entre nous vont se reconnaître dans la lecture de ce témoignage. Premiers symptômes, incompréhension, errance de diagnostic, puis traitements, rémissions, rechutes… et la force puisée en nos ressources intérieures pour continuer à vivre « normalement » et cette volonté puissante de ne pas baisser les bras. Oui, les épreuves nous rendent plus forts. La preuve… Lisez […]

Lire la suite

Coup de projecteur sur la dermatomyosite par FAI2R

La dermatomyosite (DM) est une pathologie auto-immune rare et hétérogène, caractérisée par une atteinte inflammatoire non infectieuse des muscles et de la peau associée à une vasculopathie qui représente l’élément physiopathologique prédominant. La dermatomyosite juvénile (DMJ) est plus rare que la dermatomyosite de l’adulte. Parmi les signes cliniques de la maladie, on retrouve l’atteinte musculaire, cutanée, mais […]

Lire la suite

De nouvelles brèves scientifiques qui concernent les dermatomyosites

Dermatomyosite : une nouvelle classification, avec anticorps intégrés Lors du 239ème European Neuromuscular Centre (ENMC), un congrès entre cliniciens et chercheurs du monde, il a été convenu que le diagnostic de dermatomyosite s’affinera avec 6 sous-types : DM anti-TIF1-γ, DM anti-NXP2, DM anti-Mi2, DM anti-MDA5, DM anti-SAE et DM auto-anticorps négative  (c’est-à-dire lorsqu’aucun des autres auto-anticorps […]

Lire la suite

De nouvelles brèves concernant la Dermatomyosite

Dermatomyosite : les auto-anticorps anti-Mi2 mieux cernés Dans les maladies auto-immunes comme la Dermatomyosite, l’organisme fabrique notamment des auto-anticorps, les anti-MI2 qui pourraient servir de biomarqueur pour l’évolution de cette maladie.   Dermatomyosite : le tacrolimus semble augmenter l’efficacité du traitement immunosuppresseur de la maladie pulmonaire Les malades atteints de dermatomyosite avec auto-anticorps anti-MDA5 peuvent être améliorés en associant le […]

Lire la suite

De nouvelles brèves scientifiques

Le site de l’AFM-Téléthon publie cette semaine, 2 nouvelles brèves concernant la maternité des femmes atteintes de myosites et la découverte d’un nouveau biomarqueur.   – Myosites : un carnet aussi rose ! Selon une étude suédoise, les femmes ayant déclarées une myosite ont autant de chance d’être maman que les femmes non atteintes.     – Myosites : miR-1, un […]

Lire la suite

l’AFM-téléthon nous donne les résultats de l’essai RESILIENT et conforte l’intérêt de l’IRM pour diagnostiquer les myopathies inflammatoires

L’AFM-Téléthon nous informe régulièrement des dernières avancées scientifiques des Myopathies inflammatoires. Aujourd’hui elle nous donne les résultats de l’essai RESILIENT sur le Bimagrumab et nous fait part d’une nouvelle étude qui conforte l’IRM comme une aide diagnostique pour différencier les types de Myopathies inflammatoires.   – Myosites : les résultats de l’essai RESILIENT sont parus ! Initié […]

Lire la suite