Du nouveau sur la vaccination anti-covid

L’étude national Va-C-Nemus donne ces premiers résultats.

60% des adultes atteints d’une maladie neuromusculaire sont vaccinés avec 56% sans aucun effet secondaire !

pour les 44 % restants :  les autres participants vaccinés n’auraient fait état d’aucun effet secondaire grave.

Pour avoir le détail des résultats préliminaires du Dr Guilhem Solé, investigateur principal de Va-C-Nemus, voici le lien vers la visioconférence organisée par l’AFM-Téléthon :

– Visioconférence organisée par l’AFM-Téléthon le 12 avril 2021

 

Si vous n’êtes pas inscrit à l’étude Va-C-Nemus, il n’est pas trop tard même si vous vous êtes fait vaccinés en début d’année !

Cela ne vous prendra que quelques minutes, rendez-vous sur la page dédiée : observatoire Va-C-Nemus

 

Hier, FAI2R a publié les dernières recommandations pour les patients adultes atteints de maladies auto-immunes et/ou auto-inflammatoires. La principale actualisation concerne la recommandation par le conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale d’encourager la vaccination des adultes vivants dans le même foyer qu’une personne sévèrement immunodéprimée.

Tous les détails sur la fiche téléchargeable :

 

Flash Info actualités Maladies FAI2R :

Vous pourriez aussi aimer

2 commentaires

  • Maripaule Peysson 28 avril 2021   Répondre →

    56%sans effet graves !!
    Cela signifie 44%avec des effets graves, ce n’est pas anodon !
    Lesquels ?
    J’ai eu ma 3ème injection.. Le bras est gonflé contrairement aux autres fois, j attends….

    • GIMI 28 avril 2021   Répondre →

      Bonjour Maripaule, il faut lire la totalité de l’article en lien. 56 % sans aucun effet, pour les autres : « les autres participants vaccinés n’auraient fait état d’aucun effet secondaire grave, qui aurait par exemple nécessité une hospitalisation. Bénins, les effets déclarés sont le plus souvent des douleurs au point d’injection, de la fatigue, des maux de tête ou encore des frissons. Ils surviendraient dans moins du 1/3 des cas avec le vaccin Pfizer, et moins de 25% des cas avec l’AstraZeneca chez les personnes âgées de plus de 55 ans, son indication depuis mi-mars 2021. »

Laisser un commentaire à