L’Institut de Myologie nous informe des dernières avancées scientifiques

Myopathies inflammatoires idiopathiques liens entre pneumopathie interstitielle et auto-anticorps spécifiques de la myosite

 

Un sous-type plus sévère de syndrome des anti-synthétases

 

Une étude norvégienne précise le profil clinique des formes chroniques de dermatomyosite juvénile

 

Un cas de myopathie auto-immune nécrosante avec des lésions cutanées inflammatoires

 

L’évaluation des patients neuromusculaires par les kinésithérapeutes s’adapte aux conditions de la pandémie

 

Une prise de position européenne concernant la place des médecins de rééducation dans la prise en charge des patients atteints de dystrophie musculaire

Vous pourriez aussi aimer

Un commentaire

  • Fernandez 26 mars 2022   Répondre →

    Merci de m’adresser tous les commentaires concernant dermatomyosite avec anticorps MDA5

Laisser un commentaire à